Genèse.

A l'origine, il y a le vent dans les nuages et le ciel qui le porte doucement. 

Et le reflet du ciel dans l'eau en un miroir mouvant qui traverse le vent.

Du ciel, l'oiseau descendu laisse en délicates traces des signes sur le sable. 

Alors, on dira de ses empreintes qu'ainsi naquit l'écriture.

Contemplant la vibration du monde, le poète suspendra les mots au fil de son pinceau et fixera sur du papier de riz l'évanescence de tout cela, si peu de mots pour contenir la vibration délicate de l'univers. 

Il figera, le temps d'un instant, une sensation éphémère et créera le Haïku.

Haïku

Instantanés de vie

Définition.

Ceci donnera naissance à la création de deux films d'animation qui parlent de poésie et qui tentent de restituer le bref instant d'une fleur de prunier qui se détache, la couleur des nuages sous le vent, le moment d'un temps pour soi.

Alors.

C'est ainsi que naquit notre histoire.

Une histoire de rencontres.

La musique, composée et interprétée par Thierry Huillet, pianiste élégant qui porte ses notes jusqu'au Japon. 

L'écriture et l'animation travaillées de concert avec le réalisateur Christophe Queval.

La confiance, avec l'équipe du Lokal et la région Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon, qui nous ont soutenu dans ce projet.